Tenir compte de toi

C’est pour lui

que je vis,

 c’est pour elle

 que je vis,

 ce sont eux

 qui me font

 aimer vivre

 désormais.

 Tu me manques.

 Tu me manqueras.

 Il reste une place vide

 comblée par le

 précieux souvenir de toi.

 Ton influence sur ma vie,

 sur mes choix…

 Maintenant,

 décider,

 Je le fais sans toi.

 En tous cas,

 C’est ce que je fais croire,

 la vérité est une toute autre histoire !

 Tu es là,

 présent dans mon jardin secret,

 je fais comme avant,

 comme toi aussi, tu ferais.

 Je ne peux pas m’empêcher

 de tenir compte de ça.

 Je ne peux m’empêcher

 de tenir compte de toi.

 Bien sûr,

 je sais,

 pour toi,

 ça n’a plus aucune incidence,

 mais pour moi,

 c’est une manière

 de continuer à te faire exister !

 Ma façon de te croire encore

 à mes côtés.

 Quel mal fais-je ?

 J' adoucis ma peine

 et les rends heureux

 de me voir, ainsi, apaisée ?!

 Tu n’es plus là,

 c’est la règle du jeu,

 quoiqu’il en coûte,

 il faut l’accepter.

 La vie,

 Elle va,

 Elle vient,

 reste, part

 et revient.

 C’est ainsi.

 On n'y change rien.

 Sauf pour ceux qui s’aiment,

 la vie laisse

 un chemin

 où ils peuvent se retrouver.

 Dans les beaux souvenirs,

 les agréables pensées,

 et moi,

 moi, je t’ai même tracé

 un avenir à mes côtés !

 Mais chutt… !

 Je ne leur dirai rien !

 Ils ne comprendraient pas.

 S’ils savaient,

 ils me presseraient

 de t’oublier,

 pour repasser,

 me diront-ils,

 à la vraie vie

 faite de concret.

 Ce serait mieux pour moi,

dans mon intérêt.

 Mais de ça,

 qu’en savent-ils,

 puisque eux ne sont pas moi ?

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1