Amour vrai

Ce n'était pas un rêve

illusoire fruit d'imagination

c'était un amour vrai !

Entre nous deux,

existait bel et bien,

une connexion.

Chance unique

que le commun des mortels

ne comprendrait,

même expliquée

par les mots les plus justes,

l'exactitude n'y serait qu'approchée.

Malheureusement,

nous vivons des temps

où tout doit se comprendre,

tout à forcément une logique

modifiable

au gré du genre humain.

C'est pour cette raison,

pour notre bien,

qu'il a fallu y mettre fin.

N'est toléré que ce qui est

abordable,

interdiction d'être inaccessible

au premier venant,

ici, il faut que tout soit mesurable

et malléable par le plus offrant.

Nous, nous ne contrôlions rien,

c'était nos sentiments

l'un pour l'autre

qui prenaient les devants.

L'un sans l'autre, on n'était rien.

L'un et l'autre, on était tout.

Tantôt complémentaires,

tantôt similaires,

faits de magie, souvent.

Même le temps,

que rien n'arrête,

nous faisait grâce

de s'effacer !

Etrange de constater

que le maître des vies

puisse ainsi

épargner deux êtres

de ses désastreux effets !

Tristement,

il a fallu

qu'interviennent

les volontés humaines,

puisqu'elles ne pouvaient nous le prendre,

ont préféré nous priver.

Pauvres malheureux,

ils l'ont fait !

Douloureusement,

j'ai dû dire adieu à mon autre.

Adieu,

pour ne pas subir

la cruelle attente de le revoir.

Adieu,

car là, encore,

d'autres se seraient rendus

maîtres de notre espoir.

Adieu,

car nous nous serions aimés

selon leur bon vouloir.

A croire

qu'être maître

est tout ce qui compte

ici-bas.

Vouloir le contrôle

sur les autres

pour se consoler

d'avoir gâché

son propre pouvoir

de choisir pour soi ?

Pourquoi se hâter

d'aller se perdre

au plus laid

de ce que la nature humaine peut être ?

Pourquoi se précipiter

à perdre encore un peu plus,

la raison ?

Pourquoi gâcher 2 vies

qui n'en faisaient plus

qu'une seule ?

Leurs prétextes répondant

à mes interrogations,

m'indiffèrent.

Je sais

qu'ils ne gagneront jamais.

Même s'ils nous privent

aujourd'hui de vivre

avec un grand "V".

Ils ne peuvent pas nous empêcher

de nous être aimés.

Notre amour a bel et bien vécu,

il a gravé sa trace pour l'éternité.

Écrire commentaire

Commentaires : 0